New York Story

4 filles et un apart.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un beau matin, plutôt étrange...

Aller en bas 
AuteurMessage
Narcyssa Vennuccia
²£~pOulette sAdique~£²
²£~pOulette sAdique~£²
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Pfff, T'a pas d'affaire à le savoir!
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Un beau matin, plutôt étrange...   Dim 25 Mar - 10:11

Le moteur arrêta sa douce mélodie devant l’imposant hôtel qu’était celui où le grand M.Diliomy demeurait avec son cher collègue M.Delasiera. Ceux-ci accompagné cet soirée par une charmante dame et une autre qui ne possédait presque aucun vêtement. Un vent froid balaya la neige qui tombait par millier de flocons en cette soirée d’hivers. Narcyssa, peloter sur la banquette arrière de la voiture dormait à point fermé. Elle fut pourtant réveillée par William, qui essayait de la prendre dans ses bras. Elle ouvrit ses lourdes paupières et vit le visage à peine éclairer de l’homme aux lèvres sucré. C’est en voyant cette figure, qu’elle fut alors rassurer et se rendormit.

Ce n’est que le lendemain midi qu’elle se réveilla durement. Elle ouvrit doucement ses yeux caramel, croyant qu’elle serait chez elle, mais elle constata avec horreur qu’elle était dans un endroit inconnue. Elle repoussa les couvertures les rejetant à ses pieds. Ses jambes étaient nues, seul des sous-vêtements et un chandail de laine noir recouvrait son corps. Elle se leva d’un bon, mais faillit perdre l’équilibre. Elle eu une nausée et s’agrippa après la table de chevet. S’étant levé trop vite, elle voyait à peine les alentours, le noir venait peu à peu lui boucher complètement la vue. Après quelques secondes, elle reprit de ses esprits. Voyant clair, elle commença à se diriger vers la porte close qui était le plus près d’elle. Elle l’ouvrit et vit avec colère qu’il se s’agissait en fait que d’une simple garde-robe enfermant des vêtements d’hommes. Elle poussa un juron tout en disant :

- Qui est le connard qui a pensé à ça! Putain, fait chier! Peuvent pas faire des portes pour les garde-robes pour qu’on puisse les différenciés des portes normales! Non mais quel culot.

Elle referma avec colère la porte et se dirigea vers la deuxième. C’est lorsqu’elle posa sa main sur la poigner qu’elle tourna seule et que la planche de bois tourna sur ses gonds. Elle recula de quelque pas levant les bras dans les airs pour montrer son innocence à ce qui venait de ce passer. Elle vit alors William dans le cadre de la porte, plateau de nourriture dans les mains, un sourire en coin. Elle poussa quelque chose qui ressemblait à un « hip! » puis eu le réflexe de claquer la porte. Elle entendit quelque chose tomber de l’autre côté et profita de cet instant pour empoigner les couvertures qu’elle enroula autour d’elle. Elle rouvrit la porte et vit William sur les fesses plateau renversé sur lui. Narcy enleva d’un coup de pied le plateau de sur son torse et se pencha sur lui. Elle mit le même sur la gorge de l’homme puis commença :

- Tu fais un geste et je te trucide. Je vais te poser quelques questions et tu me réponds clairement sans tourner autour du pot sinon là aussi t’a des chances d’être trucidé par mon pied. Donc voici la première : Où suis-je et pourquoi suis-je ici? Si t’ai capable de répondre du monte au niveau deux,
veinard.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.newyorkstory.actifforum.com
William Delasiera
~:!ncôntrôlable bôys:~
~:!ncôntrôlable bôys:~
avatar

Nombre de messages : 102
Age : 33
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Un beau matin, plutôt étrange...   Jeu 29 Mar - 20:53

William avait demandé à la belle Narcyssa si elle voulait bien être hébergée par lui. Carlos avait fait le trajet en voiture, mais rendu au stationnement de l’endroit, Narcy était assoupie sur le rebord de la fenêtre. Il du la couché avant tout vers le milieu de l’auto ensuite il sortie de son coté pour la prendre dans ses bras. Elle ouvrit les yeux pour passé ses bras autour de son cou, puis ses yeux se refermèrent en un soupir de fatigue. Il avait prit l’ascenseur pour monté tout en haut et ensuite la coucher dans son lit. Il lui retira que son pantalon et ses bas pour que la nuit et le réveille ne soit pas avec un certain malaise.

Se fut vers les 6h du matin que William allongé au coté de Narcy avec un pantalon de nuit, il avait quelques minutes savait diriger vers l’autre partie de l’appartement. Il avait entendu un bruit et avait tout de suite sortie de la cuisine pour voir se qui n’allait pas. Se fut à se moment qu’il vit Narcyssa les bras en l’air comme un voleur. Il fit un sourire en coin, le plateau de pancake et du jus fraichement pressé dans ses mains.

Comme une claque dans la figure, Narcy referma la porte sur son nez. Il perdu aisance de ses pieds et se retrouva les deux pieds en l’air. Les verres de jus avaient revolé et l’assiette de crêpes, par chance, le sirop était refermé dans un pot bien scellé.

Narcy avait repris ses esprits, elle avait ouvert la porte et avait mis le pied sur la gorge de William. Le regard froid, il regardait la jeune femme.

-Vous êtes chez moi, suite à une explosion composé de patates pillées, votre appartement était hors d’usage, mais si vous plaise de me tuer pour vous retrouvé être dans la rue, faite comme bon vous semble. Vous m’avez-vous-même embrassé hier soir, mais j’aurais du prévoir que c’étais que votre baiser de la mort, suite à vos cauchemars cette nuit, je ne demandais aucunement autre chose que votre advections contre moi. Alors qu’attendez vous pour pressé sur ma mort… êtes vous satisfaite de me voir à vos pieds… qu’attendez vous de moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narcyssa Vennuccia
²£~pOulette sAdique~£²
²£~pOulette sAdique~£²
avatar

Nombre de messages : 98
Age : 26
Localisation : Pfff, T'a pas d'affaire à le savoir!
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Un beau matin, plutôt étrange...   Mer 4 Avr - 20:01

Le regard glacial, les traits profonds d’une certaine agressivité, William posa ses mots, blessant et ayant en leur coeur une certaine pointe d’énervement. Crachant en pleine figure de Narcy ses paroles, tandis qu’elle les repoussa en lui jetant son venin.

- Dit moi donc depuis quand une femme n’aime pas avoir un homme à sa merci. Vraiment, j’ai rarement vu cela.

Elle eu un petit sourire puis continua tout aussi sérieuse qu’avant :

- Pour votre information, vous avez courut après votre mort ce n’était pas elle le chasseur mais bien vous. N’est-ce pas vous qui à chaque fois que vous avez pu avoir un occasion de venir me voir vous l’avez fait? N’est-ce pas vous qui êtes venu me voir sur le balcon alors que l’air me torturais les poumons? Vous auriez dût vous informez avant de vous approchez aussi près de la mort.

Elle pris une pause, pressant sur la gorge de William :

- Pourquoi est-ce que vous ne m’avez pas laissez crever si je vous fait tant chier que ça!?! Vous n’aurez pas mourut pour une stupide raison et je les aurais rejoins. Nos chemin ce serait séparé, vous auriez pu avoir une jolie petite histoire pour votre putain de magasine à la con et vous auriez pu avoir tout plein d’autre petite putain à vous matez! Je veux juste qu’on me foutre la paix! Je veux juste crever s****!

Elle enleva son poids et reparti dans la chambre…

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.newyorkstory.actifforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un beau matin, plutôt étrange...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un beau matin, plutôt étrange...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» jonathan (+) cette peur constante de sombrer dans le néant.
» TEMOIGNAGE D'UN BEAU-CORPS DEVENU ADVENTISTE !
» LE PROFILE D'1 BEAU- CORPS LAVALASSIEN DE PETIT-GOAVE..
» bonjour [pv Petit Matin]
» Un bien étrange rêve...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New York Story :: Time Square :: Hôtels-
Sauter vers: